• Florence Belkacem :

Journaliste sur Europe 1 et RTL, chroniqueuse avec la » bande de Laurent Ruquier », intervieweuse et enfin écrivaine, elle a publié notamment :

-Vous pouvez répéter la question ?

– Coccinelle

– Les libellules qui me font signe

 

  • Adda Abdelli :

Auteur et comédien né en Algérie en 1967, Adda Abdelli devient handicapé des deux jambes à la suite d’une polio contractée à l’âge de un an. Il est le cocréateur et coscénariste de la série à succès « Vestiaires » qui brise les tabous en mettant en scène des acteurs handicapés décomplexés dans une piscine municipale diffusée sur France 2.

Il est également auteur de bande dessinée où il nous plonge avec humour dans l’univers  des foulards et des feux de camps grâce à « Les Scouts » tome 1 et tome 2.

  • Corinne Lesimple-Royer, dite Calouan :

Son petit mot :

Autrice (principalement jeunesse mais pas que..), je suis également biographe, correctrice, mais aussi formatrice en environnement et microbiologie (je suis biologiste et chimiste de formation dirigée vers les déchets et pollutions).

Je fais régulièrement des interventions en établissements scolaires autour de l’environnement, du harcèlement, du mieux vivre ensemble et suis référée auprès du Passculture (Adage). Je sème des valeurs comme le respect, l’amour, le partage dans mes ouvrages et dans mes rencontres.

Voici quelques titres parus :

  • Mes jolies histoires d’animaux (recueil)
  • Mes jolies histoires pour s’endormir
  • Olga Tralala 1,2, 3 pipi ! Petite pluie
  • Le monde merveilleux des licornes
  • La famille Chayotte
  • Olga Tralala  tête qui gratte
  • Olga Tralala  p’tites boulettes
  • À la vie à la mort…

 

  • Marie Alhondiga :

Marie Alhondiga a vu le jour à Saint-Jean-de-Luz en 1971. Elle y passe son enfance, part à Bordeaux pour ses études, travaille dans la restauration et le commercial puis suivront de nombreux voyages dans les airs pour son métier de navigante. Une tranche de vie à Londres, une autre à Paris, un périple aux quatre coins de l’hexagone pour finalement s’installer en Provence où elle se consacre à l’écriture.
Passionnée par la psychologie, l’art, l’histoire, le cinéma et la littérature, Marie Alhondiga aime mêler fiction et réalité pour imaginer les destins des personnages qui prennent vie dans ses romans dont  « Mes nuits avec Iggy » .