Grégoire DELACOURT

Le Parrain de l’Édition 2024 :

Les lignes d’un livre m’ont toujours évoqué les sillons d’un champs ou les rangs d’une vigne. Comme eux, elles appellent au calme, à la déambulation heureuse, à l’attente.
Car des lettres d’encre comme des ceps, tôt ou tard éclosent des émotions remarquables. ici des consonnes, des voyelles, des délicates fiançailles de mots ; là, des grenaches, marsanne, syrah, déjà parfums.
Ici de la poésie, des vents violents et des tendresses immenses ; là bientôt des vins aux senteurs de menthe et de sous-bois.
Les champs de papier et ceux de la terre se ressemblent. Ils sont frères de joie et d’ivresse, mais de belle ivresse,  celle qui éloigne les noirceurs et ne laisse entrer que la lumière.
C’est ici, à Sablet , que chaque année se reproduit ce miracle, cette fête patiemment attendue comme on guette la maturité d’un raisin ou celle d’un livre.
Ce week-end buvons les mots, écoutons les vins, vous verrez, c’est le coeur alors qui parle…
  • Florence Belkacem :

Journaliste sur Europe 1 et RTL, chroniqueuse avec la » bande de Laurent Ruquier », intervieweuse et enfin écrivaine, elle a publié notamment :

-Vous pouvez répéter la question ?

– Coccinelle

– Les libellules qui me font signe

 

  • Adda Abdelli :

Auteur et comédien né en Algérie en 1967, Adda Abdelli devient handicapé des deux jambes à la suite d’une polio contractée à l’âge de un an. Il est le cocréateur et coscénariste de la série à succès « Vestiaires » qui brise les tabous en mettant en scène des acteurs handicapés décomplexés dans une piscine municipale diffusée sur France 2.

Il est également auteur de bande dessinée où il nous plonge avec humour dans l’univers  des foulards et des feux de camps grâce à « Les Scouts » tome 1 et tome 2.

  • Corinne Lesimple-Royer, dite Calouan :

Son petit mot :

Autrice (principalement jeunesse mais pas que..), je suis également biographe, correctrice, mais aussi formatrice en environnement et microbiologie (je suis biologiste et chimiste de formation dirigée vers les déchets et pollutions).

Je fais régulièrement des interventions en établissements scolaires autour de l’environnement, du harcèlement, du mieux vivre ensemble et suis référée auprès du Passculture (Adage). Je sème des valeurs comme le respect, l’amour, le partage dans mes ouvrages et dans mes rencontres.

Voici quelques titres parus :

  • Mes jolies histoires d’animaux (recueil)
  • Mes jolies histoires pour s’endormir
  • Olga Tralala 1,2, 3 pipi ! Petite pluie
  • Le monde merveilleux des licornes
  • La famille Chayotte
  • Olga Tralala  tête qui gratte
  • Olga Tralala  p’tites boulettes
  • À la vie à la mort…

 

  • Marie Alhondiga :

Marie Alhondiga a vu le jour à Saint-Jean-de-Luz en 1971. Elle y passe son enfance, part à Bordeaux pour ses études, travaille dans la restauration et le commercial puis suivront de nombreux voyages dans les airs pour son métier de navigante. Une tranche de vie à Londres, une autre à Paris, un périple aux quatre coins de l’hexagone pour finalement s’installer en Provence où elle se consacre à l’écriture.
Passionnée par la psychologie, l’art, l’histoire, le cinéma et la littérature, Marie Alhondiga aime mêler fiction et réalité pour imaginer les destins des personnages qui prennent vie dans ses romans dont  « Mes nuits avec Iggy » .

Maryline MARTIN  

Maryline Martin a écrit des nouvelles et des romans dans lesquels elle s’interroge sur la place et le rôle des femmes dans l’Histoire. Son roman-récit autour de la Goulue (éditions du Rocher) a reçu un bel accueil du public et des médias, et a été couronné par le Prix Région Normandie.

Thierry BECCARO

Thierry Beccaro est un comédien de théâtre, présentateur de télévision français et écrivain. Il est connu du grand public comme présentateur du jeu Motus sur France 2 et pour avoir joué dans plusieurs pièces de théâtre. Sensible à la maltraitance, il écrit son premier roman « Je suis né à 17 ans » adapté pour la télévision ou il interprète le rôle principal.

Françoise BOURDON

Originaire des Ardennes, Françoise Bourdon a dès l’enfance le goût de l’écriture et rédige son premier roman à l’âge de 10 ans.

Elle  étudie l’économie et suit une carrière de professeur d’économie-droit pendant 17 ans. Elle décide ensuite de se consacrer à l’écriture et au journalisme. Elle est l’auteure d’une quarantaine de romans

Noëlle CHATELET

Noëlle Chatelet est une femme de lettres et sociologue française. Elle réalise un parcours d’enseignante à l’Université, assistante, maître-assistante puis maîtresse de conférences à l’IUT de Sceaux. Elle est également Vice-Présidente de la Sté des Gens de Lettres et Présidente de l’association pour le droit de mourir dans la dignité.

Nombre de ses romans ont été adaptés au théâtre ou au cinéma.

Gilles DEL PAPPAS

Fils d’un père grec et d’une mère italienne, il s’intéresse très tôt à l’image, puis la photographie, tout d’abord la peinture et le cinéma. Et c’est par celui-ci qu’il appréhende l’écriture. Il publie en 1998 son premier roman, Le Baiser du congre, premier titre d’une série policière humoristique ayant pour héros Constantin le Grec. Il écrit dans la foulée deux autres récits sur la cité noire phocéenne Bleu sur la peau (1998) la même année a reçu le Grand Prix Littéraire de Provence, et Le Jobi du Racati (1999). Del Pappas poursuit la série Constantin et prolonge la série pendant deux décennies.

 

Jean-Paul DELFINO

Après un début de carrière dans le journalisme, il n’a cessé, depuis, dans de nombreux ouvrages, de se consacrer à ses trois passions : la littérature, le Brésil et sa musique.
Après la parution de plusieurs romans policiers et l’écriture de pièces radiophoniques pour Radio France, Jean-Paul Delfino a entamé la publication d’une série romanesque consacrée à l’histoire du Brésil, intitulée « Suite brésilienne », qui compte neuf romans. Il est l’auteur d’ une quarantaine de romans littérature générale et jeunesse et à reçu plusieurs prix.

 

Daniel Dupuy 

Est un écrivain français, né en 1950 dans le Gard. Il demeure en Vaucluse depuis près de 50 ans. Son premier roman, Fontcouverte, a obtenu le prix Charles-Exbrayat 2007. Natif des Cévennes où il a gardé de profondes attaches, on les retrouve dans la plupart de ses ouvrages. Des romans dits « de terroir » où le rire côtoie les larmes, où l’émotion est omniprésente. Des histoires de famille souvent drôles mais aussi dramatiques, où les nobles sentiments cachent la cupidité et la possession du pouvoir par l’argent. Depuis le Vaucluse où il vit, Daniel Dupuy nous offre également des ouvrages où le Luberon et la Durance sentent bon la Provence. 

Pascal DESSAINT

Pascal Dessaint, pilier du roman noir français, a été récompensé par de nombreux prix dont le Grand Prix de littérature policière et le prix Mystère de la critique. Il a été l’un des premiers auteurs du genre à mettre en avant les questions environnementales dans son œuvre, avec en particulier Mourir n’est peut-être pas la pire des choses. On lui doit également des romans noirs sociaux comme Les Derniers Jours d’un homme ou Le chemin s’arrêtera là (prix Jean-Amila Meckert). Historien de formation, passionné par l’histoire sociale, il continue d’en faire la matière de ses livres.

 

 

Maurice Gouiran

Maurice Gouiran est né en 1946 au Rove, près de Marseille, dans une famille de bergers (de chèvres du Rove bien entendu…) et de félibres. Son enfance tranquille dans les collines de l’Estaque lui donne à jamais la passion de cette nature rude et généreuse à la fois. Étudiant au Lycée Saint-Charles, il oscille entre les maths et les calanques. Cela finit malgré tout, quelques années après, par un solide doctorat en mathématiques !

Plus tard, Maurice Gouiran, devenu spécialiste en informatique appliquée à la gestion des feux de forêts, effectue en tant que consultant pour l’ONU, de nombreux voyages autour de la Méditerranée, et toujours pour la prévention des incendies de forêts. L’enfance dans les collines du Rove n’est jamais très loin. Il enseigne par ailleurs, à l’Université, dessine dans un journal satirique, dirige une équipe de foot, s’essaie à la peinture, aux mots croisés, et même au journalisme… Et depuis son «Prix Sang d’Encre des Lycéens» il passe de plus en plus de temps dans les salons et manifestations littéraires, dans les classes aussi, à la rencontre de ses lecteurs, petits et grands !

René Frégni

René FREGNI a déserté l’armée après de brèves études et vécu pendant cinq ans en Turquie sous une fausse identité.

De retour en France, il a travaillé durant sept ans comme infirmier dans un hôpital psychiatrique avant de faire du café-théâtre et d’exercer divers métiers pour survivre et écrire.

Depuis plusieurs années, il anime des ateliers d’écriture dans la prison d’Aix-en-Provence et celle des Baumettes.